Supersport Australia : Dominique Aegerter salue en maître Ducati au sec

    0
    5
    Dominique Aegerter, Superspoort

    Les adversaires Supersport peuvent pousser un soupir de soulagement : Dominique Aegerter part, l’année prochaine il sera avec Yamaha GRT en Superbike, prêt pour un nouveau défi passionnant. En deux saisons, le coureur suisse a fait la différence : double titre mondial en 44 courses avec 27 victoires et 35 podiums. Une domination incontestée avec la Yamaha de l’équipe hollandaise Ten Kate qui a ravivé les gloires du début du millénaire, quand avec Honda il avait battu ses adversaires plusieurs années de suite. Samedi, sur le mouillé, Aegerter n’a pas brillé, décrochant une cinquième place loin de son standard. Mais en course 2, sur le sec, il n’y en avait pour personne : quelques tours d’essais puis c’est parti pour la énième ligne d’arrivée. Un film déjà vu. Domininque fera ses débuts au sein de l’équipe GRT YZF-R1 le 13 décembre à Jerez : il fera équipe avec l’ancien champion du monde Moto2 Remy Garder dans ce qui sera l’une des formations les plus régulières de la grille.

    Ducati arrêté

    La suprématie de Dominique Aegerter a empêché Ducati de compléter le « Winner Circle » de la série cadet qui dans cette première saison Next Generation comprenait déjà Yamaha, Kawasaki, MV Agusta et Triumph. En Australie, Federico Caricasulo a raté l’occasion sur le mouillé (il s’est écrasé dans le dernier tour) et sur le sec, il s’est retrouvé face à un mur infranchissable. L’autre Panigale V2 955 de Niccolo Bulega termine en quatrième position, derrière la Yamaha de Lorenzo Baldassarri. Le pilote de Romagne, un autre ancien pilote de Moto2, a conclu sa rapide aventure dans la série de lancement sur le podium. Dans la première moitié du championnat, il s’est battu avec Aegerter, puis il a chuté mais c’était suffisant pour gagner son passeport WorldSBK. Il y arrivera avec Yamaha GMT94

    Yari Montella est confirmé

    Le vainqueur de la course 1 a pris un très bon départ, trop même. Après quelques erreurs, il a touché son coéquipier Can Oncu en obtenant la pénalité pour un long tour, ce qui a quelque peu compromis ses chances. Montella a en effet perdu le contact avec Aegerter. et Caricasulo, terminant à une excellente cinquième position. Espérons que cela nous aide à trouver un bon logement pour l’année prochaine.

    « How I Designed My Dream » la biographie du magicien Adrian Newey disponible sur Amazon