Superbike, Honda trompe et déçoit en Catalogne : un test est prêt à Aragon

    0
    5
    Iker Lecuona Honda Superbike

    La pole position d’Iker Lecuona nous avait fait penser que Honda aurait pu être un grand protagoniste à Barcelone, mais ce n’est pas le cas. Les résultats étaient en deçà des attentes à la veille de la manche Superbike en Catalogne.

    L’ancien pilote KTM MotoGP a terminé la course 1 en sixième position, puis s’est écrasé dans la course Superpole et a terminé huitième dans la course 2. Son coéquipier Xavi Vierge a terminé respectivement douzième, septième et sixième, terminant crescendo. Ce n’est pas un week-end à jeter complètement, comme dans le cas de BMW, mais l’équipe HRC espérait se battre pour le podium et peut-être même y parvenir. Comme l’a fait Alvaro Bautista, avec le même vélo, il y a un an …

    Superbike, Lecuona et Vierge commentent le week-end en Catalogne

    Lecuona après les essais libres s’est senti confiant quant à la possibilité de décrocher un podium à Barcelone, il a plutôt vécu un week-end plus compliqué que prévu : « Ce fut un week-end difficile. En Superpole Race, j’étais dans le groupe de tête au premier tour, en dépassant Locatelli, j’ai perdu l’avant et j’ai chuté. C’était inattendu et je m’excuse auprès d’Andrea, car cela s’est terminé dans les graviers à cause de moi. Pour la Course 2, nous avons fait un changement, mais je savais dès le premier freinage que nous aurions du mal. J’ai essayé de faire de mon mieux, en essayant d’être avec Xavi. Je n’étais pas parfaitement à l’aise au freinage et au final j’ai eu une grosse crevaison dans les pneus. Nous concentrerons notre travail sur ce domaine“.

    Vierge a quitté la Catalogne de meilleure humeur que son coéquipier, mais en même temps, il sent qu’il y a d’importantes améliorations à apporter à la Honda CBR1000RR-R Fireblade. Après la Course 2, il s’est exprimé ainsi : « Nous avons terminé le week-end de manière positive et avons beaucoup appris. Nous avons bien mieux géré l’usure des pneus le dimanche que le samedi. Le seul pilote qui a gardé le même rythme jusqu’à la fin était Bautista. Le reste du groupe a eu du mal en finale. A mi-course je me suis rendu compte que je ne pouvais pas tenir un rythme de 1’42 » et j’ai donc ralenti pour arriver au bout avec le pneu encore monté.“.

    L’usure des pneumatiques est un facteur à toujours prendre en compte en course et, surtout, sur certains circuits, une gestion optimale devient fondamentale. Honda doit travailler pour avoir moins d’usure. Il le fera certainement lors du test à huis clos prévu cette semaine (mercredi) en Aragon. KTM a organisé une journée pour rouler, mais les équipes HRC et Kawasaki seront à Motorland avec le duo Rea-Lowes. L’objectif est de mieux préparer la prochaine manche à Portimao et de progresser également pour la suite du championnat.

    Photo : Honda Racing Corporation