MotoGP, Fabio Quartararo dernière attaque : « Agressif, mais intelligent »

0
6
MotoGP, Fabio Quartararo dernière attaque :

Fabio Quartaro demain il partira de la 4ème place sur la grille, quatre positions devant Bagnaia. Le champion en titre de MotoGP a vraiment tout donné pour obtenir le meilleur résultat possible en qualifications. Mais le plus grand regain de confiance a été donné lors de la dernière séance d’essais libres, au cours de laquelle il a réussi à montrer un très bon rythme. Dans ce dernier GP, les candidats à la victoire sont nombreux, seul objectif du pilote Yamaha. Que faut-il alors espérer dans la grave erreur de l’adversaire, mais en attendant, il sera important de terminer les devoirs.

« Agressif dès le départ »

Quartararo apparaît décidément détendu dans ce dernier GP de l’année. Il sait très bien que le titre est désormais très difficile, mais il attend une confirmation mathématique avant d’enlever la couronne pour la revendre à Bagnaia. En attendant, il donne vraiment tout, aussi pour essayer de mettre un peu plus de pression. Mais surtout pour une sorte de rédemption personnelle, étant donné que la dernière victoire remonte au GP d’Allemagne… « Je pense juste à ça, c’est la seule chose que je peux faire. Il sera important de se battre pour gagner jusqu’au dernier tour » Quartararo l’a souligné, comme le rapportent ses confrères du Paddock-GP. En attendant, il y a une grande satisfaction après les qualifications. « C’était l’un de mes meilleurs samedis, je suis content de FP4. » Tactiques de course ? « Nous devons être agressifs dès le départ, mais aussi intelligents avec les pneus. »

Quartararo : « On ne ressemble qu’à nous sur la piste »

« Je me fiche de ce qu’il fait. » Le champion MotoGP ne veut pas perdre la concentration montrée jusqu’ici. Le rival est clairement plus tendu et prudent, compte tenu du grand résultat en jeu. Quartararo en plaisante à la place. « C’est amusant, regarder la télévision donne l’impression qu’il n’y a que lui et moi sur la piste. Mais je ne dois penser qu’à moi : nous n’avons pas cinq points de départ, l’écart est énorme. Donc peu importe ce qu’il fait, je dois rester concentré sur moi. » Beaucoup visent la victoire, comme on le voit dans FP4 conduit à l’hypothèse d’une course de groupe. Au moins au début, la dégradation des pneus, comme toujours, sera également une variante importante. Un dernier bon combat avant d’avoir officiellement le champion 2022.

Photo: motogp.com