Augusto Fernández champion Moto2 ! Ogura à terre, 3e Arbolino

0
4
augusto fernandez world champion, moto2

Quelques tours suffisent pour clôturer les jeux mondiaux. La fin amère d’Ai Ogura, à 18 tours de la fin, donne le titre à Augusto Fernández, officiellement champion du monde Moto2 ! Fin d’une saison applaudie pour les deux, avec l’Espagnol promu en MotoGP dans les meilleures conditions. Fête totale pour KTM Ajo : après la chute de Lopez, Pedro Acosta décroche le titre de meilleur rookie de l’année avec une dernière belle victoire devant son compagnon de box. Grande finale pour Tony Arbolino, très proche de la victoire depuis longtemps et enfin une excellente 3e place au drapeau à damier. Pour Celestino Vietti, en revanche, on enregistre une nouvelle erreur, une dernière catastrophe en cette deuxième partie de 2022. La chronique du GP de Valence.

C’est tout de suite un double challenge

Nous sommes à la confrontation finale : Augusto Fernandez et Ai Ogura, qui sera le champion 2022 ? Le premier n’a besoin que de 10 points d’avance sur son rival pour lancer la fête, ce que le second fera tout pour éviter (combinaisons). Un départ en zigzag pour le poleman Lopez, qui est resté aux commandes devant Acosta et Arbolino, auteur d’un excellent tir. Mais quel gâchis entre les deux recrues, qui se touchent et prennent un très gros risque ! Tous deux restent en selle, mais Arbolino et Ogura passent, qui avaient aussitôt dépassé Fernandez. Fin amère pour Simone Corsi, qui a rapidement mis fin à sa course sur un accident. Pendant ce temps, un combat incandescent entre Lopez et Acosta, tous deux en chasse pour le titre de rookie de l’année, jusqu’au rebondissement : l’évêque Speed ​​Up est à terre ! Une bonne nouvelle pour le champion Moto3 2021, mais aussi pour Fernandez : avec Ogura provisoirement 2e, finir 4e ou 5e serait largement suffisant.

Ogura giù, festa Fernandez

Beaubier et Hada se retrouvent bientôt KO, peu de temps après voici une autre erreur de Vietti. Deuxième partie de saison catastrophique, un effondrement inexplicable du pilote VR46… En tête, en revanche, les protagonistes de la victoire deviennent trois : Arbolino est devant, Ogura chasse, mais dans les échappements il a un Acosta déchaîné qui commence immédiatement à se battre pour la 2e place. Jusqu’à 18 tours de la fin : le pilote Honda Team Asia est au sol au virage Martinez ! Une fin prématurée et amère pour le combatif pilote japonais, mais désormais Augusto Fernandez est serein : il est officiellement champion du monde Moto2 ! La suite de la course n’est qu’une pure formalité, mais il y a tout de même un joli « triello » entre Tony Arbolino et le duo KTM Ajo, qui a ensuite réussi à s’échapper. Chantra tombe aussi, dernier GP peu glorieux après une super saison pour Honda Team Asia… Puis Pasini est au sol après un ‘push’ d’Alcoba, qui écope d’une Long Lap Penalty, Canet dérape aussi. La finale est un catwalk pour Pedro Acosta, vainqueur de la course, mais surtout pour Augusto Fernandez, pour qui la vraie fête commence. Grand troisième Tony Arbolino, qui clôt la saison en crescendo.

Le classement de la course

Fernandez champion, le classement

Photo: motogp.com